Nouveauté

Livre: L'équitation de légèreté par l'éthologie par Stéphane Bigo

» Tous les livres

Publicité

Acquérir son cheval, la lettre d'Élise

À cheval à travers les Pyrénées espagnoles

Je vous contacte car je réfléchis quant à l'acquisition d'un pur sang réformé des courses. J'ai un niveau Galop 7, mais je ne suis pas remontée à cheval depuis 10 ans. En fait j'ai fui le milieu par dégoût, la mentalité élitiste, la compétition, le travail à la chaîne… On m'a certes enseigné les aides, mais le reste… Je suis partie parce que je n'avais plus de respect pour mon équitation et celle que l'on m'enseignait.

Aujourd'hui avec le recul je suis capable de mettre des mots dessus, et donc prête aussi à m'écouter et à recommencer en suivant mes valeurs — qui rejoignent les vôtres. Je me retrouve donc avec l'idée d'acheter un cheval de réforme – allez savoir pourquoi – mais je me questionne : en suis-je capable ? N'ai-je pas les yeux plus gros que le ventre ? J'ai tout mon temps, j'ai déjà attendu 10 ans, je ne m’attends pas à partir randonner dans la minute ! Mais selon vous est-ce un pari trop risqué ? Vaut-il mieux acheter chez un éleveur ou un particulier ? Merci d'avance et merci aussi pour votre site qui est très instructif.

Ma réponse

Bonjour Élise,

Vaste programme que celui que vous me soumettez.
J'aurais tendance à vous demander : Et vous, qu'en pensez-vous ?

À priori, un pur-sang de réforme n'a pas appris grand chose sinon à courir. Il a une relation avec l'homme très élémentaire. Je pense qu'il faudrait revoir son éducation, en fait, la reconstruire à partir de zéro pour être sûr qu'il n'y aura pas de lacunes, de traumatismes non résolus ou de résistances cachées qui ressurgiront plus tard d'une manière inattendue.
Vous-même avez une bonne expérience de cavalière, mais un travail est nécessaire pour retrouver les réflexes et les habiletés. Par ailleurs l'équitation dite éthologique est basée sur des connaissances et des comportements que vous n'avez probablement pas acquis pendant vos années club. Il serait bon me semble-t-il d'actualiser tout cela.

Ceci dit, rien ne vous empêche d'acquérir d'ores et déjà le cheval de vos rêves. Tout en sachant qu'un cheval est plus heureux s'il a une compagnie animale. Vous pouvez tomber sur une crème qui deviendra tout de suite respectueux, attentif, confiant et malléable. Mais vous pourrez aussi participer avec profit à un stage de formation avec lui.
Les stages de trois jours que je propose ont comme avantage de faire une éducation primaire complète. Encore faudra-t-il travailler par la suite car en trois jours, on ne fait que poser des bases.
Je vous envoie un programme niveau 1 pour mieux vous rendre compte.
Où achetez votre cheval ? Si vous voulez vraiment un pur sang réformé des courses, ce serait plutôt du côté des écuries de course qu'il faudrait aller voir. Sinon les éleveurs ou les particuliers ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients.
En ce qui concerne ces derniers, il faut faire attention, car sauf exception, ils ont tendance à se séparer de chevaux qui leur ont causé des problèmes. Parfois, une bonne rééducation en font des chevaux très coopérants. Avantage, ils ne font pas question du prix dans ce cas. Pour l'éleveur au contraire, c'est sa raison de vivre.
Un cheval vierge, a ceci d'intéressant qu'il n'a pas contracté de défauts. Il est donc à l'écoute et naturellement bien disposé si l'on sait y faire.
Vaste sujet s'il en fut ! Mais ce sera l’occasion d’un changement de vie qui ne peut être que bénéfique.

Que le Dieu des chevaux vous accompagne sur cette voie.

  • Parcours & bibliographie
  • Liens & relations
  • Plan du site
  • Retrouvez Stéphane Bigo sur facebookRetrouvez Stéphane Bigo sur Facebook

Texte © Stéphane Bigo – Photos © Véronique ou Stéphane Bigo

Tous droits réservés 2006-2017 – mise à jour du 11 septembre 2008

Règles de confidentialité – Conception, réalisation et mise à jour : Gérard Barré

Valid XHTML 1.0 StrictValid CSS!Alsacréations